vendredi 11 septembre 2015

INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA
 PREPARATION DES REMEDES EÏDOS

Cet article essaye de répondre aux nombreuses questions d'ordre pratique que se posent les praticiens qui ont un Eîdoscope.

  • L'échelle se dynamisation 6-12-30-200.........
Il s'agit de l'échelle dite de Kent qui référence la puissance d'action des remèdes Homéopathiques dynamisés (c'est-à-dire ayant subit la Dilution (par de l'eau) et la Sucussion (vibration-secousses fortes).
Nous l'utilisons en Eïdothérapie en conjonction avec les différentes structures que l'on utilise pour définir les composants de l'Anatomie subtile.
Exemple : le point de départ de cette échelle est la dynamisation 6 qui résonne avec le chakra Sacré, siège de l'élément Eau, point de départ de la vie, de l'énergie.
Cette dynamisation 6 met en vibration  le Merveilleux Vaisseau Inn Oé Mo, celui-ci se distribuera dans le Méridien Maître du coeur...
Cette échelle donne ainsi le rapport analogique de ce qui vibre ensemble, à partir de laquelle une construction de soin peut prendre place.
Ce qu'il faut dire c'est que bien que croissante, cette échelle  n'a aucun caractère exponentiel.
Ainsi, une dynamisation 10M n'est pas plus puissante qu'une 200 C, elles agissent en résonance avec des niveaux différents de structure énergétique. La 10M répond au Plexus Solaire tandis que la 200C répond au Plexus Cardiaque....
Chaque dynamisation n'est ni plus forte ou moins puissante qu'une autre.
Chacune a une spécificité d'action car elle correspond à un ensemble de structures énergétiques vibrant à une hauteur de fréquence donnée.



Vous pouvez voir les grandes correspondances analogiques de ces Dynamisations dans l'onglet FAQ du site:
 www.systeme-eidos.com
  • Les équivalences de cette échelle en CH
Il existe de nombreuses équivalences selon les auteurs qui ont fait l'histoire de l'Homéopathie. Il y a beaucoup d'écoles mais en règle générale la majorité des praticiens ont donné la correspondance suivante :
-6       équivaut à 4CH
-12     équivaut à 5CH
-30     équivaut à 6CH
-200   équivaut à 7CH
-M      équivaut à 9CH
-10M  équivaut à 15CH
-50M  équivaut à 24CH
-CM   équivaut à 30CH
Au-delà il n'y a aucune analogie avec un niveau de dilution. seule la connaissance de l'Anatomie subtile permet de placer :
-1MM avec le Plexus Frontal
-10MM avec le Plexus Laryngé
-100MM avec le Plexus Alta Major
  •  Les dynamisations préférentielles pour chaque Famille de remèdes
 Seuls les remèdes Homéopathiques (classifiés comme tel dans les nomenclatures) peuvent être dynamisés à toutes les hauteurs de Dynamisation.
Toutes les plantes non répertoriées Homéopathiques voient leur utilisation préférentiellement dans les basses dynamisations 6-12-30 comme toute Plante de pharmacopée Occidentale ou Chinoise par exemple . C'est aussi le cas avec l'utilisation des différentes pharmacopées (Indiennes, Tibétaines, Amazoniennes,.....).
Les points d'Acupuncture sont bien mis en vibration par la dynamisation CM
Les Commandes générales tout comme les Mantras sont magnifiés par la 10MM
Les Elixirs minéraux et Floraux répondent à 6-12-30
Les Fleurs de Bach à 6
Les Vitamines ont une résonance maximale avec 30 et parfois 200
L'organothérapie répond magnifiquement à la dynamisation 1M 

  • Comment donner une préparation
 -Le plus simple, et qui correspond à la vocation première de l'Eïdoscope est la préparation d'une fiole remplie d'eau minérale (provenant d'une bouteille, d'une source, ou du robinet si elle est potable).
Glisser la fiole d'eau dans l'Eïdoscope, puis lancer l'information Eïdos. Le temps de charge est de  2 minutes.
A la fin du processus de dynamisation, retirer la fiole de l'instrument puis verser un peu de cette eau  dans la bouche du patient sous la langue, lieu d'échange vibratoire avec les veines sous-linguales. 
L'information est transmise instantanément dans le milieu intérieur via le sang et le coeur.
Le patient conserve cette eau en la mélangeant avec sa salive pendant une vingtaine de seconde puis l'avale. Conseiller ni menthe, ni café dans l'heure qui suit, mais il peut boire de l'eau ou des sodas.

  • La conservation des préparations
-On ne conserve pas les produits Eïdos.
 Cela n'a aucun intérêt vu que le rayonnement information du produit va disparaître rapidement avec le temps.
Ils sont donc consommables sur place au cabinet ou n'importe ou dans l'instant de l'acte thérapeutique.
Leur durée de conservation de charge (l'information du produit) est d'environ 21 jours.
Au-delà je considère que l'eau perd de sa charge rapidement à cause de l'environnement lumineux et électromagnétique ambiant.

-on peut transvaser l'eau dynamisée de la fiole de l'Eïdoscope dans un verre, dans un autre flacon, et le donner à un patient qui souhaiterait prendre une dose par jour, mais c'est plus difficile à mettre en oeuvre.
-il vaut mieux préférer la préparation d'une dose qui n'aura pas besoin d'être répétée tous les jours, et dans ce cas il vaut mieux faire le choix d'une dynamisation moyenne ou haute afin que celle-ci ait un temps d'action de plusieurs jours voir plusieurs semaines. 
Les basses dynamisations ont besoin d être répétées plusieurs fois par jour. Mais c'est tout à fait possible de le faire, ne serait-ce que pour le thérapeute lui-même qui peut accéder aux produits chez lui très facilement.

  • Préparations unitaires et complexes
 Le produit unitaire est exceptionnel, pratiquement  réservé aux praticiens Homéopathes unicistes, surtout grâce à l'accès des hautes et très hautes dynamisations de produits difficiles à trouver en officine.
Les résultats plus qu'excellents sont souvent générés par la préparation d'un produit à plusieurs composants d'une même Famille et encore mieux au mixage de produits de différentes Familles.
Exemples :
- en Homéo : Arnica + Rhus tox + Ruta gravéolens 1M
- en Acupuncture : 4RP+ 30E + 50V + 30VB + 12 JM
- en synthèse analogique : Dorsale 4 + 18 JM +24 R + Cactus grandiflorus

Mon expérience à révélé que le fait de mixer plusieurs informations allant dans le même sens, autrement dit se trouvant sur le plan vibratoire dans un rapport de cohérence et de résonance, rend une préparation Eïdos extrêmement riche d'un potentiel réactif thérapeutique.

De la même façon un repas fait d'aliments préparés séparément est bien moins riche en sensation, plaisir, satiété, qu'une préparation  élaborée avec les mêmes ingrédient mais savamment mélangés, incorporés, cuisinés.
On peut ainsi donner un conseil de pratique suivant :

L'addition des Produits donne par Analogies vibratoires une construction Eïdos plus complète, plus unitaire et bien  supérieure à des éléments ou produits unitaires isolés, ou donnés séparément.

En fait tout est possible selon la compréhension finale du praticien qui adapte ses choix de produits à la compréhension qu'il a du patient auquel il vient de soumettre son anamnèse, analysé ses pouls, ou interprété son profil énergétique.

L'Eïdopathie rend le thérapeute libre d'une expression dans l'instantané, tel un peintre couchant des couleurs sur sa toile dans un instant non reproductible et tant mieux.

  • Différences comparatives entre l'action des préparations homéopathiques classiques et préparations Eïdos
 -dans les basses dilutions-dynamisations il y a des molécules du produit souche dans les remèdes homéopathiques classiques,
- il n'y en pas dans les préparations Eïdos.
 On considère que jusqu'au nombre d'Avogadro il est logique de trouver au moins 1 molécule du produit d'origine.
Au-delà de ce nombre, la matière a tellement été divisée par la dilution d'eau que plus aucune molécule n'est présente dans le produit préparé.
-les basses dynamisations  4CH-5CH-6CH sont à répéter plusieurs fois par jour tant pour l'Homéo classique que pour l'Homéo Eïdos. Ce sont les mêmes règles qui prévalent.
Cependant les préparations Eïdos sont moins performantes rapidement dans les basses que les granules Homéo, c'est le contraire avec les hautes dynamisations, il faut moins répéter une CM Eïdos qu'une 30CH granules.
-plus les Eïdos sont hautes, plus il faut patienter pour percevoir le résultat,mais plus celui-ci est stable.

  • Conséquences de ces différences, comment bien utiliser le potentiel de ces remèdes 
Laisser du temps d'action pour les hautes dynamisations Eïdos.
Répéter la dose dans les basses dynamisations jusqu'à obtention du résultat c'est-à-dire la diminution de l'intensité du symptôme ou sa disparition totale. 
  • Répétition des doses
 Aussi souvent que possible jusqu'à obtention du résultat si c'est le remède, sinon aucune action même après répétition.
Il faut savoir changer de remèdes parfois très rapidement dans les cas aigus.
Dans les deux types de préparation de remède Homéo classique ou Eïdos, si après 15 jours de prise journalière aucun changement n'est constaté, c'est que ce n'est pas le bon remède.
  • Pathogénésies  
-les granules Homéo crèent des pathogénésies en fonction du type de patients et de la longueur et répétition du traitement
-les préparation Homéo Eïdos donnent rarement une pathogénésie. Si le cas se présente, c'est très rare, elle  ne dure que 24 ou 48 heures tout au plus. Ne pas donner d'antidote. Laisser les symptômes aggravés se réduire d'eux-même. A la limite donner un draineur universel en basse dynamisation.

  • Quantité d'eau pour une stimulation par rapport aux granules
Une fiole complètement remplie d'eau peut servir  de 2 à 3 fois si c'est une basse dynamisation à répéter dans la même journée.
 Seul inconvénient, ne pas replacer la fiole entamée dans l'Eïdoscope sous peine d'effacer  en partie l'information.
Pour toute préparation je considère que 1/3 de la fiole suffit pour équivaloir à une dose de globules Homéo classqiue. 
  • Manipulation de la fiole préparée ou chargée
Vous pouvez la toucher, sans risque pour vous-même de prendre l'information destinée au patient, ni de désinformer l'eau chargée par vos propres énergies.
La fiole ne fait que transiter de vos doigts vers la bouche du patient en quelques secondes.
Sortez la fiole chargée aussitôt que l'émission de la Forme sonore est terminée.
Restée à l'intérieur de l'Eïdoscope plus de 2 minutes sans l'avoir extraite l'information aura perdu de sa puissance.
Par contre vous pouvez la sortir de l'appareil et la poser sur une table quelques secondes ou minutes avant de la donner au patient. Elle peut rester chargée plusieurs jours dans une pièce fermée, mais pas dans la lumière du soleil, ni proche d'un aimant ou d'une boussole, ou d'une prise électrique, ou le champ d'un portable en veille.

Beaucoup d'autres informations pratiques sous l'onglet FAQ www.systeme-eidos.com